Constitution

L’avoir de vieillesse se compose des primes d’épargnes calculées selon un pourcentage défini sur le salaire assuré, des versements de rachats et des apports de prestations de libre passage provenant d’anciennes institutions, ainsi que du rendement généré par le portefeuille investi. Il n’y a pas de droit à l’intérêt minimal selon la LPP et le capital n’est pas garanti. En revanche, le rendement est aquis à l'assuré.

 

Les assurés ont la possibilité d’optimiser la constitution de leur avoir de vieillesse non seulement par l’intermédiaire de rachats de cotisations ordinaires, mais également par le financement du fonds spécial de retraite anticipée et du fonds spécial de rente pont AVS en bénéficiant des mêmes déductibilités fiscales que celles des rachats standards.

 

Bonifications de vieillesse

Les taux d’épargne proposés sont de 10%, 12%, 15%, 18%, 20% et 25%. Ils sont calculés sur le salaire assuré selon le plan de prévoyance. Les bonifications de vieillesse débutent de façon standard dès 25 ans, mais peuvent également commencer dès 18 ans, ce qui entrouvre des opportunités de constitution d’avoir de prévoyance nettement plus importantes.

Publications